Nextcloud le cloud privé et personnel

Note préliminaire

si la partie explicative quant à la souveraineté est accessible à tous, la mise en place en outre ne sera possible que par des utilisateurs qui ont une certaine maîtrise des outils. Il y a aussi ici matière à discussion. Il vaut mieux avoir une copie de ses données chez un fournisseur américain que pas de copie externe du tout. Une sauvegarde dans les nuages c’est la garantie de récupérer ses données si l’ordinateur, le domicile avaient de gros problèmes comme un incendie, une inondation ou un vol.

Quelques rappels sur le cloud, crise de confiance

J’avais déjà expliqué ce qu’était le cloud, à savoir l’ordinateur de quelqu’un d’autre dans une relation « client / serveur ». Je rappelle en effet que si vous avez un disque dur externe à la maison et que vous sauvegardez vos données dessus, le cloud c’est exactement la même chose sauf que le disque dur n’est pas chez vous, il est ailleurs. Et c’est ici que se pose la question de l’ailleurs, l’ordinateur de quelqu’un d’autre. Les services de stockage sont nombreux, on pense à Onedrive de Microsoft, Dropbox, l’icloud de Apple ou encore Google Drive de la société Google. Ces sociétés sont américaines avec des serveurs, ce fameux ailleurs, situé aux États-Unis donc pas sur le territoire français. C’est ici que se pose la question de confiance envers le prestataire. La confiance est un terme large à définir :

  • La capacité du prestataire à protéger vos données des attaques informatiques et elles sont nombreuses.
  • La capacité du prestataire à être indépendant de l’état. Le réseau social Tiktok est d’origine chinois, on sait que les entreprises chinoises collaborent avec le gouvernement, héberger des données en Chine se soumettre au gouvernement chinois.
  • La capacité du prestataire à ne pas fouiller dans « vos affaires » pour revendre vos données personnelles ou les exploitées.

C’est certainement le dernier point qui pose le plus de problème lorsqu’on sait que les entreprises citées plus haut sont américaines et qu’elles font partie des GAFAM, les principales sociétés mondiales dont l’un des principaux business tourne autour des données personnelles. Si le particulier a des raisons de se méfier s’il stocke des données sensibles, lorsqu’on sait que les services secrets britanniques stockent des documents top secrets sur les serveurs Amazon. Si sur le principe Amazon ne devrait pas regarder les contenus stockés par ses clients, rien ne prouve qu’il ne le fait pas. Comment le vérifier d’ailleurs ?

Quel besoin pour être souverain

Notre dépendance aux services américains revient de façon régulière dans un débat dit de la souveraineté informatique. La souveraineté, c’est tout simplement l’autonomie dans un domaine, avoir le contrôle. Nous ne sommes par exemple pas souverain pour nos médicaments, notre alimentation, nos appareils électroniques ou nos logiciels.

Quelle solution pour remplacer ces fameux clouds américains par une solution plus sûre ? Nextcloud. Nexctloud est une solution de cloud qui permet de :

  • Synchroniser ses fichiers en ligne et sur différents appareils, compatibilité Windows, Mac, Linux, Android.
  • Synchroniser ses agendas, ses contacts
  • Profiter de très nombreuses extensions comme Onlyoffice qui permet d’avoir l’équivalent d’une suite bureautique comme Office365.

Voici quelques écrans de l’agenda, des fichiers, de la synchronisation des fichiers.

Quelques offres

Un administrateur système qui possède son propre serveur peut aisément installer son « Nextcloud » (une instance) et être ainsi indépendant. Bien évidemment tout le monde n’a pas la capacité d’installer Nextcloud et encore moins de maintenir la sécurité d’un serveur, c’est un métier. De nombreux prestataires de services vendent désormais du Nextcloud. L’idée c’est bien sûr un prestataire français avec un serveur situé en France. On peut penser par exemple à Gandi l’un des plus gros fournisseurs de nom de domaine en France qui propose des offres à partir de 9.60 €. L’offre de Zaclys une association bien connue qui se positionne en alternative depuis des années avec une offre familiale à 10 € l’année ou encore Ionos qui propose une offre à 6 € par mois pour 500 Go, un choix très intéressant mais je ne vois pas la situation géographique des serveurs.

Quel est mon prestataire Nextcloud

Mon choix personnel tient du coup du hasard, une fonctionnalité supplémentaire que m’offre par mon hébergeur o2switch. O2switch est une société basée à Clermont-Ferrant et dont les serveurs se situent en France. Comme tout site internet, restez-curieux est hébergé par un professionnel. J’ai fait le choix de o2switch il y a une dizaine d’années après de nombreux déboires avec des hébergeurs étrangers, la dernière expérience ayant conduit à une perte de données, je passais par un prestataire Canadien. o2switch fait désormais partie des poids lourds de l’hébergement mais la qualité reste au rendez-vous, tout comme la communication personnalisée, rapide et par mail. Dans l’offre à 6 € par mois qui vous permet d’héberger vos sites internet, est désormais offert un Nextcloud de 250 Go.

Quelle prestation choisir ?

Si je n’avais pas ce besoin d’hébergement de site internet, je me tournerais certainement vers Zaclys pour l’aspect humain et associatif. Du fait d’avoir besoin d’héberger des sites internet, l’offre de o2switch est la meilleure du marché.

La gestion d’un compte Nextcloud est un peu plus compliquée que gérer par exemple un compte Office365 notamment sur smartphone où il faut utiliser deux applications et paramétrer un peu pour l’agenda et les contacts. Si toutefois on est préoccupé par ses données personnelles, c’est une démarche qui est à prendre en considération.

Note : ce billet n’est absolument pas sponsorisé et se contente de relater mon authentique satisfaction client 🙂