Picsou mais en musique

Cela fait maintenant un moment que nous n’avons pas parlé de la chose la plus importante de l’univers: Balthazar Picsou. Il célèbre en ce moment ses 75 ans alors c’est le moment d’en parler (enfin plus que d’habitude). J’entends d’ici des soupirs de personnes que cela n’intéresse pas, hé bien mes amis ouvrez vos oreilles, car si vous êtes mélomane ce petit article pourrait vous plaire. Il est en effet possible de lire Picsou mais en musique.

Je suis quelqu’un qui apprécie énormément le personnage de Picsou, pourtant si on me reproche parfois d’être un poil dans l’excès sur ce sujet je suis loin d’être le pire. Il est vrai que l’auteur Keno Don Rosa, successeur de Carl Barks (créateur du personnage), a eu beaucoup de succès en Europe. À travers sa saga, la jeunesse de Picsou, il a touché de nombreuses personnes et certaines ont été inspirées.

Dessin de Don Rosa

Une histoire sans musique ?

La jeunesse de Picsou est un ensemble d’histoires (sur lesquelles nous reviendrons à l’avenir) qui ont pour particularité d’être assez différentes des autres bandes dessinées Disney. En effet, elles sont drôles et divertissantes, mais également tristes, profondes et touchantes. La vie de notre Canard n’a pas toujours été simple, elle est faite de belles rencontres, de défis, de pertes, de découvertes et de combats. L’auteur offre une grande diversité d’émotions au cours de la lecture. Certains pourraient dire qu’il ne manque au final qu’une bande son à d’aussi bonnes histoires.

Au moins une personne s’est alors dit qu’il faudrait une musique et fort heureusement il s’agissait d’un musicien. Cet homme c’est Tuomas Holopainen. C’est un musicien finlandais né en 1976 membre du groupe de métal Nightwish (fondé en 1996). Il est vrai qu’a priori on ne pense pas forcément à un musicien membre d’un groupe de métal quand on parle de fan de Picsou et pourtant… 

Tuomas Holopainen est un fan des histoires de Don Rosa et a envie de composer des musiques à ce sujet depuis 1999. En 2010 enfin l’idée se lance lorsque le musicien rencontre l’auteur et lui fait part de son idée.  En 2013 les musiques sont composées et l’album sort en 2014.

Photographie de Tuomas Holopainen

Des musiques thématiques

L’album composé de 11 chansons porte le nom de: “Music Inspired by the Life and Times of Scrooge”. (On peut constater l’absence du nom entier anglais de Picsou,Scrooge McDuck, pour des questions de droit). Ces chansons sont toutes très différentes et pour causes elles ont été créées pour être écoutées en lisant des histoires très différentes.

En effet, ces 11 chansons (dont la durée tourne souvent autour de six minutes), sont faites pour accompagner les différentes histoires de la jeunesse de Picsou. Vous voulez relire le passage de notre canard préféré en Amérique du Mississippi jusque dans les badlands ? Alors, Pourquoi ne pas écouter “Into the West”, une musique proche de celles des Westerns.

Couverture par Don Rosa de l’histoire de Picsou au Far West

Vous préférez relire le chapitre durant lequel Picsou voyage en Australie ? Alors, écoutez en même temps “Dreamtime”. Une musique envoûtante marquée par la présence du didgeridoo, le célèbre instrument australien.

Couverture par Don Rosa des aventures de Picsou en Australie

Ce sont ainsi de nombreux chapitres qui se voient affublés d’une bande son thématique collant particulièrement bien à l’action et offrant une nouvelle ambiance à ces récits. À titre personnel j’ai été particulièrement touchée par certaines d’entre elles. Par exemple, l’histoire “Dernier traîneau pour Dawson” est très bonne, mais elle avait eu moins d’impact sur moi que sur les autres. Pourtant, la relire en écoutant la musique “The Last Sled” m’a fait changer d’avis et m’a énormément touché.

Il faut savoir qu’il y a également deux musiques ne renvoyant pas à des chapitres de la jeunesse de Picsou. C’est le cas pour “A Lifetime of Adventure”, la chanson qui a eu droit à un magnifique clip sur Youtube. En effet pour cette dernière c’est une chanson nostalgique revenant sur les souvenirs de notre canard.

Une pochette particulière

La pochette de l’album est également un peu particulière. En effet, cette dernière a été dessinée par Keno Don Rosa lui-même. C’est quelque chose qui mérite notre attention car cela montre que l’auteur a apprécié l’initiative. De plus, il faut savoir que Don Rosa ne dessine plus depuis un moment entre autres pour des raisons de santé, c’est donc un acte assez symbolique. On peut d’ailleurs constater que ce dessin semble inspiré d’une couverture d’un ancien magazine regroupant les histoires de Picsou.

Couverture par Don Rosa

Cette pochette est très belle, elle représente Picsou à l’époque de la ruée vers l’or dans la vallée de l’agonie blanche. De dos, vêtu chaudement et avec ses outils de prospecteur en main, il contemple le paysage. Il s’agit des forêts du grand nord éclairées par les aurores boréales. Dans son autre main il porte un sac de pépites qu’il laisse un peu tomber, pourquoi ? Sans doute parce qu’ il aperçoit dans la lune le reflet de Goldie, la seule canne avec qui il aurait pu vivre une histoire d’amour. 

La pochette de l’album par Don Rosa

Un album pour redécouvrir

Au final cet excellent album est une bonne excuse pour découvrir ou redécouvrir ces histoires formidables qui ont fait du canard le plus riche du monde ce qu’il est. Bref, je vous invite à lire et à écouter tout ça. Vous trouverez l’album sur Youtube et n’hésitez pas à l’acheter pour soutenir les musiciens si vous l’aimez. De même vous trouverez la jeunesse de Picsou en intégralité chez Glénat.

2 Comments

  1. Pas très fan de la musique, en revanche il faut avouer que l’artwork est super beau. Il ferait un excellent fond d’écran d’ailleurs.

Comments are closed.