L’autre personnage vêtu de rouge : Picsou

La jeunesse de Picsou

Noël approche à grands pas, il est donc temps de parler de ce personnage toujours habillé de rouge qui fait la joie des petits et des grands. Je parle bien entendu de Balthazar Picsou. Canard le plus riche du monde, pingre, râleur et écossais. Il est l’un des personnages les plus iconiques des bandes dessinées Disney. S’il est encore souvent qualifié de personnage pour enfant, il y a en réalité bien plus qu’on pourrait le croire dans l’histoire de ce canard. Si vous ne voyez pas là où je veux en venir et que vous vous demandez quel est le rapport entre Picsou et Noël c’est qu’il était temps qu’on en parle.

Dessin de Picsou par Don Rosa

Reprenons depuis le début

Bien, reprenons depuis le début. Balthazar Picsou, ou Scrooge Mcduck en version originale, apparaît pour la première fois sous la plume de Carl Barks (1901-2000). Cet homme ce n’est pas n’importe qui, dessinateur de bandes dessinées il a commencé à travailler pour Disney en 1942 . S’il réalise beaucoup d’histoire sur Donald Duck il va aller plus loin en créant un grand nombre de personnages encore célèbres de l’univers de Donaldville. On peut citer par exemple Géo Trouvetou, les Rapetout, Miss Tick et bien sûr Balthazar Picsou.

Inspiré par d’Ebenezer Scrooge, le célèbre personnage de Charles Dickens, notre canard apparaît pour la première fois en 1947 dans l’histoire: Noël sur le mont ours. Dans laquelle il rencontre pour la première fois ses neveux Donald, Riri, Fifi et Loulou. Pourtant si c’est bien Carl Barks le créateur du personnage, sur lequel il a écrit de nombreuses histoires (que je vous recommande chaudement), c’est un de ses successeurs qui a sublimé notre canard.

Don Rosa

En effet, alors que Barks dessinait les aventures de la famille Duck, un enfant découvrait ces personnages au travers des comics de sa grande sœur. Cet enfant c’était Keno Don Hugo Rosa, plus simplement appelé Don Rosa. Ce dernier est tombé sous le charme de tous ces personnages et surtout de Picsou. Notre ami a passé son enfance à lire et à écrire et dessiner ses propres histoires. Pourtant il s’oriente, comme son père, vers une carrière d’ingénieur civil. Jusqu’au jour où il se rend compte que son métier ne lui plait pas. Il téléphone alors à un éditeur (Gladstone) et lui explique qu’il “est né pour écrire une histoire de Picsou”, devant cette détermination l’éditeur accepte.

Ainsi est publié en 1989 “Le fils du soleil” une chasse au trésor de Picsou dont l’auteur est Don Rosa. Devant le succès de cette histoire d’autres lui seront demandés et c’est ainsi qu’il va dessiner 87 aventures pour Disney. La majorité d’entre elles porte sur le canard le plus riche du monde. La carrière de cet auteur est absolument passionnante car elle révèle que la société de la souris aux grandes oreilles n’est pas un patron sympathique, mais ça nous en parlerons une autre fois.

Ce qui est passionnant avec Don Rosa c’est qu’il a un style particulier qui tranche avec ce qui se fait en terme de bande dessinée Disney. Même s’il s’inscrivait dans la continuité de Carl Barks. Il ancre ses histoires dans le réel, que cela soit à travers les caractères de ses personnages ou à travers des détails historiques qui jonchent ses bandes dessinées. Son style artistique est également particulier et se caractérise par un grand nombre de détails cachés dans chaque case.

C’est lui qui va développer le personnage de Balthazar Picsou. Il le fait surtout à travers un ensemble d’œuvres qui est selon beaucoup sa plus belle réussite: La jeunesse de Picsou.  Ainsi à travers une série de récits épiques, drôles et touchants, Don Rosa nous invite à explorer le passé du personnage. Nous le suivons sur la longue route qui lui a permis de difficilement amasser sa fortune. Pour cela l’auteur s’est inspiré de détails à peine évoqués par Barks dans certaines histoires.

La jeunesse de Picsou

La jeunesse de Picsou est une série très particulière. D’un côté ce sont des aventures amusantes et colorées lorsqu’on les découvre enfant, d’un autre elles sont également tristes et cruelles quand on les redécouvre adulte. Cet ensemble va nous permettre de comprendre toute la psychologie du personnage: Pourquoi est-il si radin ? Pourquoi est-il si colérique et aigri ? Pourquoi est-il si seul ? Je ne vais ici que vous proposer un court résumé pour montrer en quoi c’est un récit important et adulte, mais aussi pourquoi noël est une bonne période pour le découvrir.

Tout commence en Écosse ou Balthazar est le dernier descendant des Mcpicsou. Un clan dont la splendeur et la richesse font désormais partie du passé. Vivant dans la pauvreté avec sa famille il va recevoir de son père, alors qu’il est encore enfant, une boite de cirage de chaussure. Cela dans le but qu’il puisse ainsi commencer à rapporter de l’argent à sa famille.  Son premier client le paiera avec une pièce américaine, n’ayant donc pas de valeur en Ecosse. Cette pièce deviendra son sou fétiche, le symbole de sa fortune. Elle lui enseignera le goût du travail, mais également la méfiance. Il est ainsi déterminé à devenir riche en étant plus dur que les gros durs, plus malin que les petits malins tout en restant honnête et carré. 

Extrait de: Le dernier du clan McPicsou

De l’Amérique à l’Australie

Comprenant qu’il n’y avait pas d’avenir dans son pays natal, Picsou va embarquer pour l’Amérique. Ainsi il va parcourir de nombreux pays et vivre de nombreuses aventures. Il se fera beaucoup d’amis et aussi des ennemis coriaces. Il voyagera du Mississipi à l’Australie en passant par l’Afrique du Sud. Malheureusement la richesse semble le fuir. L’argent qu’il parvient à acquérir doit le quitter que cela soit de manière injuste ou pour sauver sa famille. C’est finalement durant la ruée vers l’or en travaillant comme prospecteur qu’enfin la richesse va lui sourire. Mais elle lui coûtera d’une certaine manière le bonheur d’un amour réciproque. Alors qu’il devient un homme d’affaire et qu’il parcourt le monde pour accroître sa fortune, ses parents finissent par quitter ce monde.

Ses deux sœurs le rejoignent alors dans ses aventures de jeune millionnaire. Cependant elles découvrent rapidement que la cupidité et des années à devoir se battre lui ont fait perdre ses valeurs de vue. C’est lorsque ses sœurs le voient raser un village d’indiens qui lui avait manqué de respect qu’elles comprennent que leur frère n’est plus celui qu’elles avaient connu. Comme le dit Picsou lui-même dans Une lettre de la maison: “J’étais seul contre le monde entier. Et le monde gagnait.” et c’est sans doute cela qui a fini par le changer. Le jour où Picsou découvre qu’il est devenu le canard le plus riche du monde, sa famille décide de définitivement le quitter car elle ne peut plus supporter ce qu’il est devenu. Il est donc à présent richissime, mais seul. 

Extrait de: Le canard le plus riche du monde

Le reclus du manoir McPicsou

Le temps passe, son empire financier vieillit et lui aussi. Il finit par prendre sa retraite et il s’enferme dans un manoir. Pourtant Don Rosa le fait revenir en reprenant l’histoire de Carl Barks:  Noël sur le mont ours. En effet, un noël Picsou se sent seul dans son manoir et invite ses neveux Donald, Riri, Fifi et Loulou. C’est à leur contact et suite à une attaque surprise de ses vieux ennemis les Rapetout, que Picsou reprend du poil de la bête. Il se bat à nouveau comme dans sa jeunesse et redécouvre ce que c’est d’avoir une famille. Ainsi il décide de sortir de sa retraite et de reprendre les aventures, cette fois accompagné de ses neveux. C’est aussi durant cette histoire que l’on apprend pourquoi il aime autant sa fortune:. Il l’aime tout simplement parce qu’elle est pour lui le souvenir de ses aventures passées.

Extrait de: Le reclus du manoir McPicsou

Extrait de: Le reclus du manoir McPicsou

Conclusion

J’espère qu’à travers ce bref résumé vous avez pu saisir à quel point ce personnage a une histoire riche. Peut-être avez-vous également compris que l’histoire n’est pas non plus enfantine. J’espère en tout cas au moins que votre curiosité est piquée et que cela vous aura donné envie de jeter un œil. Ainsi pour moi noël est la période parfaite pour découvrir et redécouvrir le personnage. Après tout c’est bien dans une histoire de noël qu’il est en quelque sorte né et c’est bien durant cette même fête qu’il a eu droit à une renaissance. Donc si vous ne savez pas quoi offrir à noël cette année, pourquoi ne pas offrir des histoires de canards ? Que cela soit à un enfant ou un adulte cela pourrait être le cadeau idéal.