Jeu de société : Lost Cities, le duel

Le concept de Lost Cities le duel

Vous incarnez deux aventuriers qui doivent mener des expéditions dans cinq ou six contrées différentes (selon le sens du plateau). L’idée c’est de récupérer les cartes de la couleur de l’expédition et d’en mettre un maximum dans l’ordre croissant. Chaque expédition possède des cartes numérotées de 2 à 10.

La frontière est de 20 points. Tout ce qui est au dessus de 20 c’est du bonus, tout ce qui est au-dessous de 20 c’est du malus. Si vous avez 26 points en additionnant les cartes d’une expédition, vous avez un bonus de 6 points. Si par contre vous avez 18, vous avez une pénalité de 2 points. Pour chaque expédition, vous avez des « poignées de main » qui symbolise des coefficients multiplicateurs. Par exemple, si vous avez une poignée de main, vous multipliez les résultats par deux. Dans le bon sens mais aussi dans le mauvais. Dans mon exemple précédent, si vous avez un bonus de 6 qui devient 12 mais un malus de 2 qui devient 4. On rajoutera enfin que si on fait plus de 8 cartes dans une expédition, on est gratifié d’un bonus de 20 points.

C’est celui qui marque le plus de points qui remporte la partie.

Pourquoi c’est bien ?

Lost Cities, le duel est un jeu qui vous force à prendre des initiatives, à oser, à se lancer. Vous avez la carte 8 en main, c’est une carte forte, la prudence vous inviterez à attendre d’autres cartes vertes pour être sûr d’ouvrir l’expédition. Il apparaît que dans le jeu la meilleure des défenses est bien l’attaque. Il y a une véritable interaction entre les joueurs, notamment en fin de partie. Si on a fini ses expéditions, qu’on sait qu’on ne peut rien faire de mieux, on va se dépêcher de poser ses cartes pour que l’adversaire ne puisse pas faire les siennes. Les parties sont courtes, de l’ordre de 15 minutes, les règles simples, le jeu vous met sous pression. Un stress amusant !

Une partie de Lost Cities