Un test des boules de lavage sur le site les numériques

Le site les numériques est un site qui comme son nom l’indique est spécialisé dans les appareils de type numérique : smartphones, imprimantes, téléviseurs etc … Le site est présent sur la scène française depuis 2004 et est reconnu pour son sérieux. Le principal reproche que je ferai à ce site, c’est de négliger une certaine gamme de prix pour se concentrer uniquement ou presque sur le haut de gamme. C’est peut-être aussi ici qu’il faut y voir la notion de qualité chez le site, mettre le prix pour avoir un bon produit mais c’est un autre débat.

L’idée donc d’un test d’un produit atypique mais en cohérence toutefois avec l’esprit du site qui teste des lave-linges m’a semblé pertinent. La boule de lavage surfe sur la vague écologique, économique, il semblerait pourtant que ce soit du greenwashing. Le greenwashing est une pratique commerciale visant à faire croire qu’un produit est écologique alors qu’il ne l’est pas pour se donner une bonne image et inciter à la consommation. Le test est basé sur des principes simples, du linge tâché, et faire tourner le linge avec la boule de lavage, comparer avec, sans, avec détachant, sans, avec ou sans lessive. Le résultat est sans équivoque, la boule de lavage ne sert pas à grand-chose ou rien.

À y réfléchir, par quel tour de magie la boule pourrait avoir un effet sur des tâches en frappant de façon aléatoire le linge. Pour agir sur une tâche il faut de la chimie, et éventuellement de l’huile de coude pour frotter. Si de plus on continue à réfléchir, une balle en plastique dans un essorage à 1200 tours ou plus, c’est lancer un projectile à pleine vitesse sur les parois du tambour et certainement dégrader plus rapidement l’appareil. Sans aucune explication scientifique concrète, la boule de lavage se vend pour au moins deux bonnes raisons :

  • l’illusion d’une solution écologique qui éviterait de déverser des produits chimiques issus de nos lessives dans les eaux.
  • une économie considérable puisqu’on se contenterait de remplacer l’intégralité du budget lessive par une simple boule de plastique vendue à moins de 15 €.

Malheureusement et pour l’heure, la solution miracle n’existe pas, il reste possible de fabriquer par soi-même sa propre lessive avec des produits moins polluants, cela reste tout de même de la lessive.

Source : Labo – Que valent vraiment les boules de lavage sans lessive ?