Emmabuntüs la distribution Linux solidaire

Emmabuntüs contraction d’Emmaüs et d’Ubuntu, plus qu’une distribution Linux, un projet solidaire. Dans cet article, je ne m’attacherai pas à la partie technique qui n’est pas la plus intéressante, mais à ce qu’il y a autour. Emmabuntüs est en effet l’exemple typique de ce que représente le logiciel libre. Une alternative profonde au système des GAFAM. Concrètement une informatique solidaire et durable, pas une informatique basée sur le profit.

Emmabuntüs la distribution basée sur Ubuntu puis sur Debian

Pour comprendre la notion de distribution Linux, de briques d’assemblage, je vous renvoie à l’article que j’ai pu écrire. On a vu dernièrement qu’avec les bonnes briques, on obtenait par exemple, la distribution Primtux pour les écoles. Le projet voit le jour en 2011, c’est un projet qui part d’une communauté Emmaüs et qui vise à la réhabilitation des ordinateurs. C’est un sujet que j’évoque souvent ici et encore plus avec la sortie de Windows 11, Linux permet de faire durer les ordinateurs. Les ordinateurs sont donc remis en état par les compagnons et installés avec la distribution pour être revendus ou redistribués.

La base au départ était Ubuntu, un passage à Debian a eu lieu. On peut supposer que c’est pour des raisons de légèreté. Ubuntu est en effet plus gourmande en ressources que Debian, une distribution plus légère permet de faire fonctionner plus d’ordinateurs. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, rien de bien exceptionnel, si ce n’est la présence d’un « dock » qui facilite l’utilisation pour les débutants.

La vraie particularité de la distribution, c’est d’être prévue pour être déconnectée de l’internet. Ce qui nous amène à l’autre « partie » d’Emmabuntüs

Pour l’Afrique.

Des liens forts sont tissés entre la distribution Linux et ceux qui la font avec des acteurs du territoire africain. Il faut alors comprendre les problématiques de territoire. Le continent n’est en effet pas nécessairement pourvu de connexion internet. Concrètement si vous embarquez un maximum de logiciels, c’est autant d’outils que vous n’aurez pas à télécharger.

Dans cette démarche, la distribution va embarquer Kiwix. Il s’agit d’une version de Wikipédia déconnectée et consultable directement sur son ordinateur, sans internet. Quand on ne connait pas cette problématique de territoire, on peut être surpris de retrouver une redondance dans les logiciels. Il s’agit de respecter l’adage qui dit que qui peut le plus, peut le moins.

En partenariat avec l’association YovoTogo, des salles informatiques ont été réalisées sur le Togo. Avec des ordinateurs recyclés qui embarquent Emmabuntüs. On peut lire sur le site :

De 2015 à aujourd’hui, 640 ordinateurs de bureau et 125 ordinateurs portables ont été expédiés permettant la réalisation de salles informatiques au sein de structures éducatives et/ou sociales au nord du Togo ainsi que l’équipement de quelques jeunes universitaires issus de familles défavorisées.

YovoTogo

Le nombre d’appareils peut sembler dérisoire par rapport au nombre mondial, mais il faut le considérer autrement. Grâce à des appareils recyclés sous Linux, des enfants apprennent, se cultivent. Demain, ils feront partie des acteurs de leur pays, grâce à une opération de solidarité. Comprenez qu’il ne s’agit pas seulement de technique, mais bien d’humanité derrière.

Le projet Jerry-can

Comme on l’a vu plus haut, le don d’ordinateur est une bonne idée, à certaines conditions. Vous êtes en Afrique, il fait chaud. Des problèmes d’isolement, de routes, de poussière. Est-ce que vous imaginez qu’il est facile de trimbaler des tours qui font plus de 15 kilos ? C’est sur ce postulat que né Jerry Do It Together. Il s’agit à base de pièces détachées de PC et d’un jerrycan de créer des serveurs pour répondre à des problématiques locales. Serveur de données, serveur web, etc.

Un jerrycan se trouve facilement en Afrique, il est léger et supporte mieux les grosses températures. Emmabuntüs s’est associés au projet pour fournir des Jerry avec la distribution. On peut voir ci-dessous des exemples de réalisation franchement sympathique.

Avec un rendu franchement sympa, on se doute que c’est un projet pédagogique qu’on peut mener avec des élèves. On imagine déjà le lien entre le prof d’informatique et les profs de technos pour la partie décoration. Je ne l’ai pas encore fait, mais ça me travaille.

En conclusion

Ce qu’il faut voir ici c’est la réussite. La mise en œuvre d’une alternative dans l’air du temps qui fonctionne.

  • Recyclage des ordinateurs pour prolonger la durée de vie. On lutte contre le gaspillage de ressources.
  • Action de solidarité locale et internationale.

Le logiciel libre est capable de lier les hommes dans des actions concrètes, économiques, durables.