PC gamer ? Exercice

Suite à mon billet de la dernière fois, j’aimerais faire avec vous un petit exercice. Nous allons monter un PC gamer à partir d’une machine d’occasion.

Tous les chemins mènent à eBay

Pour cet exercice de montage de PC gamer, je vous propose de passer par eBay. Le site depuis des années a totalement perdu la côte. Et pourtant, c’est la référence pour l’achat de pièces d’occasions, bien devant le bon coin et back market bien sûr. L’avantage sur eBay c’est qu’il s’agit de véritables brokers, des gens dont c’est le métier de faire de la vente de PC d’occasion. Exit ici de tomber sur une mauvaise annonce sur le bon coin, nous sommes face à des professionnels.

Voici une affaire très intéressante au moment où j’écris ces lignes.

85€ pour un ordinateur avec un core I5 de 6 ème génération et un facteur de forme intéressant, une tour standard. J’ai envie de dire que le reste n’a pas d’importance, pourquoi ?

Le facteur de forme, c’est ce qui vous permet d’avoir le plus de chance d’avoir une alimentation standard et par conséquent de pouvoir la changer. C’est aussi ce qui vous permettra de mettre une carte vidéo à l’intérieur. Il faut savoir que les ordinateurs professionnels, et chez Dell en premier, on a souvent de l’atypique. Si bien que vous achetez un ordinateur et vos possibilités d’évolutions seront particulièrement limitées ou nulles.

Le fait d’avoir un core I5 de sixième génération permet enfin de passer de la DDR3 à la DDR4, nous sommes donc avec un coefficient trois dans les performances.

Le stockage n’a aucune importance puisque j’y mettrai mon SSD actuel ou un achat d’un SSD à 1 To pour 50 € au moment où j’écris ces lignes. La RAM aussi s’achète à moindre coût.

Exercice PC gamer, passage en caisse

Comme eBay, on a tendance à ringardiser YouTube. Et pourtant, c’est sur la plateforme qu’on trouvera la majorité des vidéos de bench, ou même de présentation des machines ouvertes. C’est le cas dans la vidéo suivante :

Une vidéo qui n’est quasiment pas vue par un individu qui n’a quasiment pas d’abonnés. Cependant, elle est fondamentale. On voit clairement l’intérieur de la machine, le changement d’alimentation et l’introduction d’une GTX 1650. On voit que le lecteur optique sert les câbles, lecteur optique qu’on peut retirer pour mettre un cache. En bas l’insertion de la carte vidéo a l’air de pas trop mal se passer. Toutefois, on se restreindra à une carte vidéo courte avec un seul ventilateur comme c’est le cas dans la vidéo.

Une recherche sur le net nous donne pour une machine similaire les informations suivantes : une alimentation de 170 W et un port PCI Express dans la version 3.0. Comme je l’évoquais dans le précédent billet, une carte comme la RX 6400 serait davantage un problème qu’autre chose. On resterait donc sur le marché de l’occasion.

On trouve des blocs d’alimentation à tous les prix, parmi les plus vendues sur Amazon, la Tecnoware ATX 500W. Bien évidemment, un achat d’alimentation suscite autant de polémiques que le PSG ou l’OM. Les puristes vous expliqueront que les alimentations « no name » c’est du suicide, et que sous les 100 € ça n’est même pas la peine. Si on fait abstraction du problème de l’alimentation défectueuse qui grille la carte mère, il y en a, le problème principal ce sont les valeurs en sortie. En effet, ils sont quelques-uns à avoir fait les mesures et à 23€, on n’a pas les valeurs attendues. Il est évident que pour une machine qui va tirer beaucoup, c’est problématique.

Ici moins, je prendrai donc la gamme au-dessus sans excéder les 50 € et les 500 W. Pour la carte vidéo je ferai le choix d’une 1050 TI avec 4 Go, car elle consomme peu. On la trouve aux environs de 100 €.

Conclusion de l’exercice PC gamer. Un exercice qui reste virtuel

90 € de PC + 50 € de bloc d’alimentation + 20 € de RAM pour passer à 16 + 100 € de carte graphique pour un total de 260 €. Pas si mal pour un peu jouer. Néanmoins, cette construction de PC gamer reste un exercice totalement théorique.

La grosse inconnue serait pour moi la stabilité de la machine. Il ne s’agit pas de prendre des composants et de les mettre au hasard. Ce n’est pas ce que j’ai fait, mais la température dans l’appareil est une donnée qui m’échappe. Il faudrait en fin de compte le monter pour le voir. On peut supposer que le choix de la 1050 Ti n’est pas mauvais, faible consommation électrique, pour, on l’espère, faible dissipation.

La limite encore, c’est que pour quasiment 300 € on se rapproche de certaines configurations neuves vendues à 400. Peut-être moins puissantes, mais plus pérennes. N’est-il pas plus intéressant d’économiser un peu plus ou d’attendre pour acheter du neuf ? Par exemple cette promotion qu’on peut croiser dans les bons plans de Minimachines.

5 Comments

  1. Salut Cyrille !

    Merci beaucoup pour ce duo d’articles. Depuis le début de l’année, je me prépare à me prendre une machine pour le jeu. J’étais toujours parti du principe que monter soi-même sa machine avec des pièces d’occasion était beaucoup moins cher que prendre du neuf (c’est-à-dire de manière significative). Tu me permets de revoir cet a priori.

    Dans mon propre calcul virtuel, je suis arrivé à environ 400 euros (le point noir étant la carte graphique et l’alimentation aussi, où je ne suis pas descendu à moins de 80 euros). Effectivement tu mets en avant que la machine neuve est quand même moins puissante que celle montée d’occasion. Mais en l’occurence le bon plan sur minimachines me semble au final beaucoup plus avantageux.

    Au pire, me suis-je dit en te lisant, il faudrait couper la poire en deux et aller du côté du reconditionné ? Mais en matière de machine pour le jeu, question revendeurs, je sèche un peu. Est-ce que c’est quelque chose que tu as envisagé ?

    1. À l’heure actuelle, je pense que le meilleur plan reste effectivement la machine neuve. Je te conseille de regarder du côté de dealabs avec les bons plans chez les marchands allemands. Pour l’heure, je n’en suis pas à l’achat du neuf, je vais essayer d’exploiter ma machine pour faire du retrogaming. Je pense qu’on est dans une période où ça commence à descendre et que bientôt ça va redevenir abordable. La répercussion aura en plus un côté particulièrement intéressant sur le marché de l’occasion.

      1. Super le lien vers dealabs, je ne connaissais pas.

        Je vois sur le second lien, du Agando du coup. Suivant tes conseils, je suis allé faire un tour sur la chaîne des deux gars de FlowUp. Ils sont vraiment supers, effectivement. J’ai vu notamment leur vidéo sur Agando et leur test quand même bien positif. Là, je vois qu’on a du Ryzen 5 4500, mais bon pour 500 euros, ça fait quand même une belle affaire. Je vais prendre malgré tout le temps de la réflexion, voir s’il est, comme tu dis, urgent d’attendre pour moi ou non. Mais comme je pars de rien, j’imagine que je vais me diriger sur du neuf du coup. Ça va me faire bizarre…

        Merci beaucoup pour tes conseils et tes articles.

Comments are closed.