Physique-chimie, septembre 2022

Sujet de rattrapage de la session de septembre 2022 du DNB PRO. La thématique est autour des marais salants. Je me permets de faire un aparté pour vous inviter à voir les salins de Gruissan si vous voulez voir des salins. Gruissan est à proximité de Narbonne, le coin est magnifique avec de très jolies prises de vues à prendre. Pour l’heure retour au sujet.

Septembre 2022 : chimie

1.1. Tableau plutôt surprenant et rare, la chimie tournant principalement autour de la notion d’acide. Il faut donc connaître la notion de solvant et de soluté. Le soluté se dissout dans le solvant, le soluté, c’est ainsi le sel de formule NaCl et le solvant l’eau.

1.2. Le sel se dissout dans l’eau. Ce qui est important ici c’est de comprendre que le métal peut fondre sous certaines conditions de températures et que le sel ne disparaît pas, il se contente de se dissoudre. On notera une fois de plus qu’un enfant qui comprend correctement ce qu’on lui raconte peut remplir son tableau à partir de l’énoncé.

1.3. Il s’agit une fois de plus d’un produit en croix avec un tableau de proportionnalité. Attention, il y a une conversion des ml vers les l à faire.

Grammes de selLitres d’eau
351
0.2×35÷1=70.2

On a bien 7 grammes de sel pour 200 ml d’eau.

1.4. Question cadeau. On nous donne dans l’énoncé NaCl, on nous donne Cl, les ions sodium, c’est donc Na+.

1.5. Encore question cadeau. On cherche à mettre en évidence les ions Cl. Dans le tableau, la seule réponse possible, c’est le nitrate d’argent.

1.6. Il suffit de représenter un tube essai contenant de l’eau de mer. On verse à l’aide de la pipette du nitrate d’argent. On peut représenter un second tube à essai avec le précipité blanc qui est apparu.

Plus ou moins chimie

2.1. L’évaporation permet le passage de l’eau de l’état liquide à l’état gazeux.

2.2. La question me paraît un peu trop ouverte, on va toutefois essayer d’y répondre avec justement une photo de Gruissan. En fait, le soleil va provoquer l’évaporation de l’eau et ne laisser que le sel. L’Aude où se trouve Gruissan est un département particulièrement venteux. L’eau qui s’évapore ne va pas se reformer au-dessus du sel, elle s’écarte. Par comparaison avec le schéma, la lampe remplace le soleil, le ventilateur, le vent.

Est-ce que pour autant on aura le même phénomène ? Excellente question. On peut supposer que si la lampe est chaude au bout d’un certain temps, on aura bien la récupération du sel de mer.

Conclusion

À part la dernière question trop ouverte, le reste est pour le moins carré. Ce qui l’est beaucoup moins, même si c’est au programme, ce sont les questions sur la solubilité.