Des outils mathématiques pour faire mieux

Comme vous le savez, je suis dans une refonte du site. Vous avez déjà pu voir qu’on condense les fake news ou les vidéos. Je suis en train de remplacer les vidéos que j’ai pu faire sur Maths à l’arrache, ma chaîne YouTube par des tutoriels écrits et animés. Pour ce faire, j’utilise quelques nouveaux outils et d’autres plus anciens que j’aimerais vous présenter.

L’idée étant d’arriver à des contenus de bonne qualité et d’arrêter de faire les choses à l’arrache. Il apparaît d’ailleurs qu’avec une bonne maîtrise on peut réussir à faire propre et bien.

Créer des gif animés avec Peek.

Peek est un logiciel qui enregistre ce que vous faites et le convertit en gif animé. Voici un exemple de Peek qui se filme lui-même. C’est un choix que j’ai fait et que je trouve finalement plutôt pertinent. Le gif animé est une technologie très critiquée des décénnies, car les images sont lourdes. Le gif animé est pourtant revenu en force puisqu’il est utilisé sur tous les réseaux sociaux, avec les mêmes notamment. On aurait tendance à privilégier la vidéo, je pense toutefois que le gif animé quand il est léger, est plus adapté. Je filme désormais les écrans de calculatrice, l’élève peut suivre l’écrit tout en regardant l’écran défiler.

Le fait d’alterner « vidéo » (le gif est une image) et texte permet d’aller plus à l’essentiel. Si en effet je fais une vidéo, elle va durer 5 à 6 minutes, et je vais donner plusieurs notions. Quand désormais je casse avec du texte, c’est une vidéo par notion. Je profite aussi de ce message pour dire que je vais arrêter ma chaîne pour éviter de me disperser et ne me consacrer qu’aux tutoriaux posés de cette façon.

Peek est un logiciel d’une simplicité enfantine. Il se superpose à l’écran, vous choisissez la taille que vous voulez et vous enregistrez. À la fin de l’enregistrement l’outil vous génère automatiquement votre fichier gif.

Peek est un logiciel libre et gratuit qui n’est disponible que pour Linux. Il me paraît important de le préciser, car c’est ce qu’on appelle une « killing app » dans le jargon. Souvent on dit que Linux est plus compliqué que Windows et qu’on ne trouve pas les mêmes applications. Je ne connais pas de programme aussi simple qui fonctionne sous Windows Ce qui prouve bien qu’il y a des logiciels de qualité en exclusivité pour Linux.

Le bloc MathtML

Si vous regardez un peu mes articles mathématiques, vous noterez qu’on arrive à faire des choses qui sont plutôt propres.

Il s’agit du bloc MathML disponible dans WordPress. WordPress est le moteur du site, il s’agit d’un « squelette » auquel on peut rajouter des extensions et différents thèmes. WordPress est gratuit, libre et représente 25% de l’internet mondial, ce qui est considérable. Le modèle économique de WordPress est assez intéressant, certaines extensions et thèmes sont payants. Vous pouvez donc parfaitement vous en sortir si vous avez des compétences et des besoins peu spécifiques sans payer. Par contre, si vous en voulez plus, il faudra passer à la caisse.

Le bloc MathML est un bloc basé sur le langage Tex. Il faut donc apprendre un langage assez complexe pour réussir à obtenir de jolies formules comme ci-dessous :

Vous noterez que j’ai utilisé Peek et que ça pique un peu ! Le langage Tex se rapproche de la syntaxe utilisée dans l’éditeur d’équation mathématique de LibreOffice. Il est toutefois plus complexe, car il impose de mettre des \ de partout. Néanmoins, on finit par prendre l’habitude, le rendu est plutôt propre.

OpenBoard l’outil pour TBI

Pour faire fonctionner un TBI (tableau blanc interactif), vous avez besoin d’un logiciel adapté pour écrire. Nous utilisons pour notre part des tableaux de la marque Promethean qui sont accompagnés du logiciel Activinspire. Du fait d’être utilisateur de Linux sur mon PC, l’installation d’Activinspire est relativement complexe. Il existe une alternative libre et gratuite du nom d’OpenBoard.

Pourquoi utiliser un outil de TBI sans TBI ? La réponse en image

OpenBoard comme Activinspire s’accompagne des outils pour tableau. Donc, le compas, le rapporteur etc. Je cherchais un moyen pour faire mon diagramme circulaire le plus proprement possible, c’est fait. OpenBoard est un logiciel qui évolue bien et qui apporte à chaque nouvelle version son lot de nouveautés. Je pense que je vais faire quelques essais en classe à la place de Activinspire qui parfois cafouille un peu notamment avec le rapporteur pour la zone de rotation. OpenBoard est disponible pour Windows, Mac et Linux.

Desmos le grapheur ultime

Lorsque je fais des exercices sur les classes de lycée, j’utilise l’émulateur de la Numworks. On ne le dira jamais assez, mais la politique de Numworks est vraiment top. L’émulateur graphique est accessible en ligne, il suffit d’une connexion internet. Sur un TBI, donc en forte résolution, l’émulateur pixelise énormément quand on le passe en plein écran. Desmos est un grapheur, beau, puissant, facile à paramétrer, que j’utilise en remplacement. C’est aussi lui qui me permet de réaliser mes repères. En 2021, il n’y a malheureusement pas d’outil simple permettant de faire des repères « vides » en trois clics.

Conclusion

Un lien vers le site Pyromaths qui permet de générer des exercices de façon automatique et leur corrigé. Un lien vers le site Mathix, tenu par les « Dudu », les frères Durand. C’est un véritable travail de passionnés pour les mathématiques au collège, un incontournable.

Il s’agit bien sûr d’une liste très personnelle, je n’ai pas la prétention de tout connaître ou de tout faire bien. Si vous avez des idées, des outils que vous utilisez, n’hésitez pas à les mettre en commentaires. Les gens qui allaient mettre LaTeX peuvent passer leur tour ! 🙂