Matrix une version dystopique du metaverse

Souvenez vous, le metaverse de Zuckerberg

Nous avons vu l’avenir proposé par Mark Zuckerberg, à savoir le metaverse. Le metaverse est un univers dans lequel les utilisateurs à l’aide de leur casque pourront se promener dans un monde virtuel. L’idée bien sûr est de vivre des expériences formidables et d’y rester le plus longtemps possible. Les sociétés comme Facebook vivant sur le temps de cerveau des utilisateurs, plus ils y passent de temps, plus ils laissent des données personnelles, plus Facebook gagne de l’argent. La société a donc tout intérêt à créer l’expérience la plus réaliste pour attirer les gens et les faire rester.

La culture, au travers des livres, des bandes dessinées ou du cinéma a donné sa vision du futur, a réfléchi à des univers virtuels. Matrix n’est peut-être pas le meilleur des exemples mais c’est une illustration d’un metaverse. Néo (Kean Reeves) est un bureaucrate de jour, un hacker la nuit. Il est contacté par Trinity qui lui présente Morpheus un homme qui lui tient un discours mystérieux. Ces derniers essaient de lui faire comprendre qu’il ne vit pas dans un monde réel mais dans une illusion. Néo finit par s’éveiller et découvre qu’il est connecté à une machine qui le maintient dans une réalité virtuelle.

L’histoire

Dans le futur, une intelligence artificielle a fini par devenir autonome. Pour pouvoir s’alimenter en énergie, elle prend directement celle des humains placés toute leur vie en couveuse. Pour occuper les gens, ils vivent une vie normale qui est une simple illusion. La planète n’est plus qu’un champ de ruines, les derniers humains libres vivent dans la ville de Sion. Les machines les pourchassent, le but étant de les mettre dans des couveuses pour avoir toujours plus d’énergie. Un espoir pourtant, celui d’un prophétie, un élu serait capable de modeler la matrice comme bon lui semble, Néo serait cet élu.

Ce que j’en pense.

Matrix est une trilogie réalisée par les Frères Wachowski (aujourd’hui ce sont les sœurs) qui fait partie des films cultes, au même niveau qu’un Star Wars. Les réalisateurs du film ont réussi un très gros coup. Des phrases cultes, la notion d’élu, d’oracle, autant d’éléments qui vont parler à la culture geek. Une très forte inspiration dans le cinéma asiatique notamment pour les scènes de combat, du jamais vu jusqu’à ces films ou presque dans du cinéma américain. Un véritable goût de la démesure comme pour le combat final, Néo qui vole, des scènes de gros flingues au ralenti. J’ai envie de dire de façon générale, du plaisir. On n’a pas forcément l’impression que tout a été calculé comme les scénarios actuels des blockbusters américains

Matrix est culte, l’arrivée de meta est une bonne opportunité pour revoir les films.

La fiche Matrix sur Wikipedia.