Couleur d’asperge, une bd sur le syndrome d’Asperger

L’histoire

Lusun est une enfant qui n’est pas comme les autres, elle le réalise dans quotidien, dans ses relations avec les autres enfants. Elle ne supporte pas qu’on la touche, elle est obsédée par son Rubik’s Cube, elle n’arrive pas à s’intégrer. On va ainsi suivre son parcours de l’enfance à l’âge adulte, ses difficultés, son impossibilité de pointer l’origine de sa différence. Pour sa famille, elle est originale, pour les autres différente. Le système scolaire pense qu’elle veut faire son intéressante. Elle est tout simplement Asperger.

En fait, le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme. Chaque Asperger est différent, on peut toutefois trouver des caractéristiques communes. De grosses difficultés dans la gestion des émotions, passer de l’euphorie à une grande tristesse. Se concentrer sur le détail et rater la globalité. Un passage décrit assez bien le phénomène. Lusun ne va pas réussir à comprendre un problème de mathématiques, elle juge en effet que l’énoncé n’est pas cohérent avec la réalité. Elle rate l’objectif de la demande initiale, c’est-à-dire la résolution du problème. De plus les Asperger ont des intérêts restreints, Lusun est par exemple obsédée par le Rubik’s Cube.

Ce que j’en pense

Couleur d’asperge : Le jour où j’ai découvert que j’étais Asperger est une bande dessinée très intéressante, et qui nous conforte dans l’idée que la bd est devenu un excellent medium pédagogique pour expliquer les choses. Pour moi, ce qui fait la force de la bande dessinée, c’est que Drakja l’un des auteurs, est lui-même atteint du syndrome d’asperger. Ainsi, il arrive parfaitement à relater les crises d’angoisses, les obsessions de Lusun. C’est comme dans le jeu vidéo Hellblade où l’on entendait les voix permanentes dans le jeu pour traduire la maladie mentale de l’héroïne. Drakja retranscrit parfaitement les obsessions, les angoisses de Lusun. On partage avec elle un sentiment d’oppression permanent et de mal-être. En conclusion, une excellente bande dessinée qui explique cette forme d’autisme méconnue où certaines personnes ne découvrent que très tardivement leur syndrome.

Pour en savoir plus : la page Wikipédia du syndrome d’Asperger.