Deux films sur la relation parents / enfants toxicomanes

Four Good Days et Ben Is Back sont deux films qui traitent du même sujet et qui méritent d’être vus car ils reprennent les mêmes angoisses, les mêmes troubles, le mensonge, la culpabilité des familles mais aussi des toxicomanes qui malgré la dépendance regrettent leurs actes. L’origine de l’histoire est je pense commune, dans les deux films il s’agit d’enfants qui suite à une blessure se sont vu prescrire des antidouleurs et qui ont commencé leur dépendance de cette façon.

Dans four Good days, Mila Kunis vient frapper une fois de plus à la porte de sa mère, habituée à ses demandes d’argent pour se payer de la drogue, la mère finit par amener une fois de plus sa fille en cure de désintoxication pour la quatorzième fois. Du fait des rechutes permanentes, le médecin lui propose un traitement choc qui coupe l’envie de drogue durant un mois. Le risque c’est qu’une prise de drogue avec ce traitement peut conduire la jeune femme à la mort. Dans Ben Is Back, Ben, le fils de Julia Roberts revient pour les fêtes de Noël. Il a quitté sa cure de désintoxication, il n’a pas consommé de drogue depuis plus de deux mois mais l’équilibre est très fragile et le retour dans son ancienne ville ne va pas se dérouler comme prévu, son passé de dealer va le rattraper.

Dans les deux films ce qui ressort de façon systématique, c’est la dépendance qui pousse à tous les excès les enfants, le mensonge permanent, les choses avilissantes réalisées pour avoir de la drogue. La réponse à ce comportement pour les parents c’est la méfiance permanente, l’absence totale de confiance qui font les poches de leurs enfants, qui remettent tout en question qui tombent dans une paranoïa justifiée car leur enfant est prêt à tout pour avoir sa dose. Admirablement joué par tous les acteurs, les tandem mère fille pour l’un, mère fils pour l’autre fonctionnent très bien. Si Four Good Days contrairement à Ben is Back a été mal accueilli par la critique, j’ai trouvé que les deux films se valaient et je salue la performance d’actrice de Mila Kunis qui d’habitude ne joue que dans des comédies ou des films peu sérieux.

L’intérêt à mon sens de voir les deux films, même si on a un peu la sensation de voir la même chose, c’est justement d’avoir des gens différents qui racontent la même chose, une cohérence dans les témoignages qui décrivent l’enfer de la toxicomanie pour ceux qui la vivent et leur entourage.