Bande dessinée : les 5 terres

N’y allons pas par quatre chemins les 5 terres c’est la sensation de retrouver la série Game Of Thrones en bande dessinée. Les 5 terres, c’est 5 territoires qui sont dominés par Angleon le royaume des tigres et des lions. Les auteurs de la bande dessinée ont fait le choix de l’Anthropomorphisme c’est-à-dire de donner des caractéristiques humaines à des animaux, un procédé qu’on a déjà vu dans l’excellente série Black Sad. L’idée ici est d’accentuer les problèmes de races entre les différentes espèces, une manière de rentre le racisme palpable.

Le vieux roi des tigres est mourant, son règne et sa lignée sont basés sur les trahisons, les complots. Il n’a pas d’héritier, seulement ses deux filles, et c’est son neveu qui le déteste qui doit prendre sa place. Il est très difficile d’aller plus loin sans spoiler énormément. On dira que comme dit en préambule, les 5 terres ressemble énormément à Game Of Thrones notamment dans la capacité à faire mourir par surprise des personnages qui apparaissent comme indispensables dans la série.

Pour être honnête, je n’ai réussi à adhérer à la bande dessinée qu’en seconde lecture où je me suis forcé et ça en valait largement la peine. En effet, les 5 terres n’a finalement que peu de passages d’action et c’est beaucoup de compréhension du jeu politique, des rivalités qui sont en place, ce qui demande un peu de concentration. Pour ceux qui s’accrochent, c’est un pur bonheur, une des meilleures séries de ces dernières années. Le premier cycle est terminé, on attend la suite avec beaucoup d’impatience.