Les oiseaux ne sont pas réels !

Et si les oiseaux n’existaient pas ?

Aux États-Unis il ne manque pas de théories du complot très farfelues : Terre plate, Reptiliens au pouvoir, Hillary Clinton à la tête d’un réseau pédophile démocrate etc. Mais avez-vous entendu parler de « Birds Aren’t Real » (Les oiseaux ne sont pas réels) ? Non ? Accrochez-vous !

En fait, les oiseaux seraient des drones, contrôlés par le gouvernement américain afin de surveiller sa population. Le projet remonterait au président Kennedy. Lequel aurait fait mettre au point une Dinde robotisée (voir photo). Le but était de surveiller la population et d’empêcher les oiseaux de souiller les belles voitures de l’American Dream. Seulement la technologie de l’époque ne permettait pas un tel tour de force.

Il a donc fallu attendre 2001 pour concrétiser ce « Méga Big Brother ». Les attentats du 11 septembre auraient accéléré le processus. Le gouvernement aurait donc tué tous les oiseaux afin de les remplacer par des drones.

Ce mouvement prend une grande ampleur : + de 300k abonnés sur Instagram, +67k sur Twitter, +10k sur YoutTube, +78k sur Facebook ! En ce moment le mouvement essaye de manifester dans tous les États-Unis. Après Springfield Missouri (23 juin), ils sont allé manifester à St Louis (2 juillet)…

C’est fou non ? En fait ce mouvement est une très belle parodie. Difficile pourtant de trouver plus ridicule que ce que j’ai cité en introduction. Ils ont pourtant réussi et même très bien. Le porte-parole/créateur de « Birds Aren’t Real » Peter McIndoe est génialissime. Il reste constamment dans son personnage et essaye de faire « ouvrir les yeux » à ses compatriotes. Regardez par exemple cette vidéo :

Lors d’une interview à Springfield il a déclaré « Qu’est-ce qui me fait penser ça ? Je pense que les preuves sont partout autour de nous, les oiseaux sont assis sur les lignes électriques, nous pensons qu’ils chargent sur les lignes électriques, nous pensons que les crottes d’oiseaux sur les voitures sont des appareils de suivi des liquides. »

C’est une belle façon de tourner en ridicule tous les mouvements conspirationnistes et principalement le dernier en date : QAnon. C’est aussi un beau moyen pour le jeune McIndoe de gagner un peu d’argent en vendant des t-shirts et des casquettes. N’oublions pas que l’on est aux États-Unis : « Business is business ».

Retrouvez sa variante britannique avec Margaret Thatcher et des pigeons : « Pigeons aren’t real »

Sources: Fox59, Newsweek et les réseaux sociaux de cette « ONG » déjà cités dans l’article.