Le roi Arthur a-t-il existé ? + conseils bibliographique.

Et si Arthur avait réellement existé ? Si ces légendes s’appuyaient sur un fond de vérité ? Comment faire pour retrouver sa trace 1500 ans après les faits ? Dans cette vidéo je mène une enquête en remontant les très rares sources existantes et en m’appuyant sur l’archéologie. Je pense que vous serez surpris, tout comme je l’ai été, par ce que j’ai trouvé. Il existe de nombreux personnages historiques qui pourraient avoir inspiré la légende Arthurienne…

Pour faire cette vidéo j’ai du consulter pas mal de livres. Voici mes préférés.

Tout d’abord je vous conseille les livres d’Alban Gautier et notamment « Le roi Arthur » aux éditions Puf. Livre très facile d’accès et très bien écrit qui parle de toutes les sources retrouvées sur Arthur.

« Le roi Arthur, un mythe contemporain » de William Blanc, parle de l’influence du roi Arthur dans la culture occidentale, depuis sa renaissance au XIXe siècle et son impact dans la pop culture du XXe siècle aux travers les livres, films, BD ou série TV. J’y ai appris que John F Kennedy était considéré comme « un nouvel Arthur » par bon nombres d’américains…

Pour les fans de Kaamelott je vous conseille un ouvrage collectif dirigé par Florian Besson et Justine Breton: « Kaamelott un livre d’histoire ». Livre très intéressant où des historiens reviennent sur les clichés véhiculés par la série mais aussi sur ce qu’elle respecte bien (vis à vis de la légende ou de l’Histoire)…

Pour les livres je pourrais conseiller aux plus courageux « les Romans de la table ronde » de Chrétien de Troyes. Il faut parfois s’accrocher devant la prose du XIIe siècle. Par contre je vous conseille fortement « L’Enchanteur » de Barjavel qui vous emportera au cœur de la légende. Outre Merlin vous croiserez dans ce roman Viviane (amoureuse de Merlin), Lancelot, Guenièvre et Arthur…l’auteur, fin connaisseur de la « matière de Bretagne » la restitue admirablement.

Du côté des BD il y a une référence: « Arthur, une épopée celtique » de Chauvel, Lereculey et Simon. Les auteurs ont utilisé les veilles légendes galloises pour écrire les 9 tomes de la série. Ne cherchez pas de table ronde, ni de Graal car ce sont des inventions tardives. Ils se payent le luxe d’utiliser les noms celtiques pour désigner les héros. Heureusement il y a un gros lexique à la fin de la BD. Les dessins sont sublimes.