L’Histoire des jeux vidéo !

Cette histoire commence avec les débuts de l’informatique à la fin des années 30 et durant la seconde guerre mondiale. Car sans ordi, pas de jeux ! En 1941 l’Allemand Konrad Zuse met au point le premier ordinateur programmable qui utilise le binaire : le Z3. En 1943 Howard Aiken et IBM créent le Mark I. D’autres suivront…

Nous commençons donc notre histoire en 1947 : Thomas Goldsmith Junior invente le tout premier jeu vidéo « Cathode-ray tube amusement device », mais il restera à l’état de brevet. Le mathématicien Alan Turing écrit en 1948 un programme de jeu d’échec « Turochamp ». Le programme sera testé en 2012 et il s’est avéré fonctionnel !

Kasparov affrontant le programme de Turing !

1950 : « Bertie the Brain », machine de 4m de haut et pesant une tonne permettait de jouer au morpion…c’est l’ancêtre des bornes arcade.

Bertie

Le premier « vrai » jeu vidéo est inventé par William Higinbotham en 1958 : « Tennis for Two », première simulation de tennis ! Il travaillait dans la recherche nucléaire… 1962 Steve Russel développe « Spacewar » où deux vaisseaux doivent se détruire. Le jeu a coûté 100 000 $ à fabriquer !

1965 : Première « vrai » borne d’arcade développée par Sega « Périscope ».

Ralph Bear, ingénieur en télévision invente la « première console » en 1966 la Ralph Brown et même un pistolet photosensible pour tirer sur l’écran. L’un de ses premier jeu est le célèbre jeu de Ping Pong.

Ses brevets seront rachetés par Magnavox qui commercialise en 1971 la Magnavox Odyssey. C’est la première génération de console et le début de l’industrie des jeux vidéo.

La Magnavox en action !

Nolan Bushnell, impressionné par cette console et le jeu de ping pong va commercialiser dès 1972, une des premières bornes d’arcade à rencontrer le succès avec le jeu « Pong ». Sa société est Atari. Sortiront ensuite 3 autres jeux mythiques: 1978 : « Space invader », premier gros succès d’arcade.

1980 : « Pac-Man » de Tōru Iwatani utilise une intelligence artificielle en avance sur son temps. 1981 : « Donkey Kong » inventé par Shigeru Miyamoto, c’est la première apparition de Mario appelé Jump Man. Il popularise le jeu de plateforme.

1977 : Atari 2600 (VCS) va adapter sur console des jeux d’arcade comme « Space Invader ». Elle connaîtra un franc succès malgré la concurrence.

1983: Crash des jeux vidéo. Trop d’offres de médiocre qualité. Le marché s’effondre. C’est justement l’année où Nintendo commercialise la Famicom (NES), une console de 3e génération qui va avoir un immense succès en créant des titres emblématiques comme Super Mario (85) ou The Legend of Zelda (86).

En 1986 Sega sort la Master System qui rencontre aussi le succès, mais n’arrive pas à concurrencer Nintendo. En 1988 la Mega Drive sort, c’est la 4e génération de console. Ses ventes s’envolent aux États-Unis en sortant des jeux adapté au marché.

1990 Nintendo réplique avec la Super Nintendo. La « Guerre des consoles commence » alors et on assiste à un combat de Sonic VS Mario.

Super Nintendo. Enfin une manette qui ne ruine pas les mains !

Les jeux se développent aussi sur ordinateur avec Atari ST (1985) et la Amiga 500 de Commodore (1987). Sortira « Dungeon Master » en 1987 superbe jeu d’aventure et « Populous » en 1989 qui est le premier « God Game » ancêtre des jeux de stratégie tout comme « Sim City », jeu de gestion.

En 1989 Jordan Mechner développe seul un superbe jeu d’aventure « Prince of Persia » avec une sublime animation pour l’époque. 1990 « The Monkey Island » jeu d’aventure et de réflexion très drôle ! Pour moi le top du « point and click »

1991 « Another world » est le premier jeu à intégrer des cinématiques. 1993 « Myst », jeu d’aventure où le joueur est immergé dans un nouveau monde.

Il faut attendre la fin des années 80 et le début des années 90 pour voir se developper les consoles portables. Atari Lynx 1989 puis Sega Game Gear 1990. Mais ces consoles sont chères (150€ pour l’Atari et 200€ pour la Sega) et consomment beaucoup d’énergie (6 piles=2h30 de jeux). Elles seront écrasées par la console portable de Nintendo, la Game Boy (1989) qui a misé sur un écran noir et blanc mais une plus grande autonomie (4 piles pour 30h de jeux). Elle popularise le jeu Tetris.

Takashi Nishiyama développe « Kung Fu master » (1984 Arcade) qui est l’un des premier « beat them all » puis le très populaire « Street Fighter » (1987). « Wolfenstein » sort en 1992. Il popularise les FPS (first-person shooter). Jeu immersif à la première personne. L’année qui suit sortira « Doom ».

Le début des année 90 est aussi l’arrivée de la 3D. Les consoles 16 bits deviennent alors obsolètes. Les 32 bits font leur apparition : la 3DO de Panasonic, la Jaguar d’Atari et la Saturn de Sega sortent en 93-94 mais ne connaissent pas le succès…à cause de la console de Sony sortie en 1994 : la Playstation. La Nintendo 64 ne sortira que 2 ans plus tard en 1996.

De nouveaux jeux marquant apparaissent. Pour Sony : Resident Evil, Gran Turismo… Pour Nintendo : Mario Kart 64, The Legend of Zelda: Ocarina of Time…

1996 : Gameboy Color et son jeu phare : « Pokémon ». Le but est de capturer des monstres et les faire combattre.

1999 sort la dernière console de Sega la Dreamcast. Elle fera flop face à la Playstation 2 sortie un an plus tard (2000) qui deviendra la console la plus vendue au monde avec 157 millions d’unités ! A titre de comparaison la GameCube de Nintendo sortie en 2001 se vendra à 22 millions d’exemplaires et la Xbox de Microsoft, 24 millions…

Et pour terminer ce petit tour de l’Histoire des jeux vidéos, il faut citer le premier gros carton d’un jeu en ligne: World of Warcraft sortie en 2004. Le jeu a rassemblé plus de 10 millions de joueurs !

WoW

J’espère que cette petite rétrospective vous aura plu. Si c’est le cas n’hésitez pas à partager l’article !

Pour en savoir plus: Rétro Gaming, une histoire des jeux vidéos de Mike Diver, Éditions de La Martinière, 2020. Allez aussi découvrir la super chaîne d’Edward: https://www.youtube.com/user/MrEzprod