La pénurie de composants fait l’affaire de certains gamers

Comme vous le savez pour l’avoir écrit ici largement et y revenir assez régulièrement, nous traversons une pénurie de composants électroniques conséquente qui a des répercutions sur de très nombreuses industries jusqu’aux voitures avec l’électronique embarquée qui ne peut pas être mise en place à cause du manque de composants. Les analystes prévoient que cette pénurie va au moins durer jusqu’en 2022 ce qui n’est pas sans conséquence. Les chaînes de montage de voiture à l’arrêt, la pénurie de cartes graphiques mais aussi des problèmes de production pour les consoles de dernière génération où il reste très complexe de trouver la nouvelle Xbox ou la PS5. La conséquence directe, c’est que face à cette difficulté mais aussi face au découragement, le nombre de possesseurs de consoles next gen est moins important que prévu. Rajoutons bien sûr la même difficulté pour trouver une carte vidéo récente et c’est toute l’industrie du jeu vidéo qui est bloquée. En effet, sortir un jeu qui aura coûté des millions sur une plateforme que peu de personnes possèdent ou pour des PC pas assez puissants pour réussir à le faire tourner correctement c’est prendre le risque de ne pas rentrer dans ses frais, de ne pas dégager un bénéfice conséquent.

Alors plutôt que de prendre un risque commercial, il suffit de se rappeler qu’à l’heure actuelle, plusieurs centaines de millions de personnes sont possesseurs de consoles d’anciennes génération et de matériel informatique daté d’il y a plus de un an ou deux. Des jeux qui étaient prévus pour les consoles next gen sortiront finalement pour PS4 et Xbox One, le prochain God of War, Horizon forbidden west, ou encore elder scroll VI. C’est une excellente nouvelle pour les joueurs, moins pour les studios de jeu ni pour Sony ni pour Microsoft. En effet, afin de montrer les capacités des nouvelles consoles, les studios vont devoir faire deux versions de leur jeu, une version avec des graphismes très au-dessus et donc une version « dégradée » pour marquer la différence. Ces développements ont un cout, et si ces développements ne sont pas réalisés, Microsoft et Sony vont avoir du mal à vendre leur console car les acheteurs auront du mal à justifier un nouvel achat si les jeux sont de la même qualité.

La seule issue de cette crise c’est bien la fin de la pénurie de composants, avec de véritables exclusivités pour les consoles next gen. En attendant les possesseurs de PS4 et de Xbox One vont pouvoir se régaler de toutes les dernières nouveautés ou presque au moins jusqu’en 2022.