Cloner facilement son système vers un nouveau SSD ou disque dur

Comme expliqué dans le précédent billet, j’ai changé de configuration. Même si cela peut paraître étrange, j’ai fait le choix de transférer mon installation d’un SSD de 240 Go vers un nouveau SSD de 240 Go. Il y a deux raisons à cela. La première c’est pour la sécurité de mes données, il faut savoir qu’un SSD contrairement à un disque dur a un nombre limité d’écritures sur le disque. Mon SSD commence à avoir de très nombreuses années, changer de SSD quand on sait que les prix se sont effondrés (moins de 35 € les 240 Go) est une bonne idée. La seconde raison c’est l’amélioration des composants pour avoir des transferts plus performants.

Les logiciels de transfert sont nombreux, voici la solution que j’ai utilisée : Macrium Software | Reflect Free. L’interface est triviale, on sélectionne le disque de départ, puis le disque d’arrivé. On notera que ce n’est pas parce que sur le principe les 2 SSD font 240 Go qu’ils font exactement la même taille tous les deux. Il est apparu que le SSD de destination était plus petit de quelque Go que le SSD d’origine. Macrium Reflect Free permet de diminuer « virtuellement » la taille d’une des partitions pour qu’elle puisse rentrer dans la partition de destination.

Physiquement pour pouvoir faire le transfert de l’ancien SSD vers le nouveau SSD, j’utilise un adaptateur SATA vers USB. Il m’a suffit de brancher le nouveau SSD sur l’ancienne tour et de réaliser le transfert de façon simple. Comme le transfert est fini, il suffit de brancher le nouveau SSD dans la nouvelle machine.