Les mystérieux chiffres utilisés par les moines du Moyen Âge !

Puisque Cyrille se met à parler Histoire, je vais un peu parler chiffres. Plus exactement des chiffres cisterciens, utilisés par les moines de ces mêmes abbayes durant presque deux siècles, avant de tomber dans l’oubli.

Moines Cisterciens

Ils ont été mis au point au XIIIe siècle au moment où les chiffres dit « arabes » (qui devraient être appelés « chiffres indiens ») n’étaient pas encore très utilisés, et où les chiffres romains prenaient un peu trop de places quand il fallait écrire de gros chiffres sur les livres très onéreux de l’époque…

Petite parenthèse. Savez vous que le mot « chiffre » vient de l’arabe « sifr » qui signifie « zéro » venant lui-même du sanskrit « sunya » (zéro) ? L’invention du zéro était tellement importante que le mot lui-même a été utilisé pour désigner tous les chiffres ! D’ailleurs le mot français « zéro » vient de l’italien « zéfiro » qui lui-même vient…de l’arabe « sifr ».

Revenons à nos moines. L’archidiacre de Leicester (Angleterre) John of Basingstoke inventa un système de numérotation permettant d’écrire jusqu’à 99 avec un seul symbole. Les chiffres romains pouvaient aller se rhabiller !  Il sera ensuite modifié pour atteindre 9999 ! Cette numérotation très pratique va ensuite se répandre dans toutes les communautés cisterciennes d’Europe.

Alors comment fonctionne cette numérotation ? En fait c’est très simple. Tout se passe autour de la même barre verticale. Quand on rajoute un symbole en haut à droite c’est les unités. En haut à gauche c’est les dizaines, en bas droite les centaines et en bas à gauche c’est les milliers.

Pour lire le chiffre il suffit donc de remonter de bas en haut, tout en lisant de gauche à droite. Voir l’exemple ci-dessous avec le chiffre 1993.

On commence par écrire 1000 avec une barre en bas à gauche, un carré en bas à droite pour 900, un autre en haut à gauche pour 90 et on termine avec le 3 en haut à droite. C’est tout simple.

Donc si je veux écrire 9999 il suffit de placer un carré à chaque coin comme ça.

2021 s’écrira comme ça.

Cette écriture disparaîtra progressivement au XVe siècle avec le développement des chiffres indo-arabes plus pratiques que les chiffres cisterciens et romains pour faire des multiplications ou des divisions.

Pour vous amuser voici 2 convertisseurs: Dcode et Geogebra

Pour en savoir plus: Article de BBC News et la très bonne vidéo de Nota Bene: