Arnaque du faux virus sur votre ordinateur

Le site Numerama revient en détail sur une arnaque classique qui est dite du faux virus sur votre PC et qui utilise les mécaniques traditionnelles de la peur, de l’embrouille et de la précipitation. La démarche du site c’est d’avoir fait la procédure de l’arnaqué de bout en bout jusqu’à la demande de paiement puisque tout n’est qu’une histoire d’argent.

Pour une raison ou pour une autre apparaît un écran bleu à votre écran quand vous naviguez sur internet, une page que vous avez du mal à quitter, une voix forte qui hurle que vous avez un virus et que vous êtes contaminé. On vous demande d’appeler un numéro de téléphone où l’on va vous demander d’installer un logiciel de prise de contrôle à distance et où on vous guidera vers une page pour que vous réalisiez un paiement en ligne.

  1. On vous dit de ne pas redémarrer, il faut toujours redémarrer. Bien évidemment comme il s’agit d’une page web, elle n’apparaît plus. Si par contre vous avez installé un logiciel, il est fort probable que vous ayez un feu d’artifice au démarrage de votre ordinateur avec des fenêtres qui s’ouvrent de partout pour vous dire que vous êtes contaminé. Ce n’est pas très méchant mais vous aurez peut-être besoin d’un spécialiste pour vous en sortir.
  2. Ne jamais appeler le numéro c’est une arnaque, on va vous embrouiller au téléphone et vous faire encore plus paniquer. On voit d’ailleurs ici clairement se distinguer les mécanismes de l’arnaque. Le message inquiétant, la voix qui vous hurle dessus, l’urgence de réagir et des gens qui vous racontent encore plus n’importe quoi pour vous faire peur.
  3. Ne jamais autoriser quelqu’un que vous ne connaissez pas prendre le contrôle de votre machine à distance. Le quelqu’un que vous ne connaissez pas peut aussi s’appliquer à quelqu’un que vous connaissez. Il faut une confiance parfaite dans l’individu qui prend le contrôle de votre ordinateur et même dans ce cas, il faut être vigilant aux manipulations qu’il effectue sur votre ordinateur afin qu’il n’installe pas un cheval de Troie par exemple. Si vous devez utiliser un logiciel de contrôle à distance, privilégiez une solution comme Teamviewer où la personne qui dirige ne pourra le faire qu’une fois avec le code que vous avez donné.
  4. Dans le doute, demandez toujours l’avis d’un spécialiste qui faute de vous rassurer vous donnera les consignes à suivre.

Pour voir toute la démarche réalisée par le site Numerama : « Vous avez chopé un logiciel d’espionnage » : on a appelé une arnaque au support Windows 10