Clubhouse nouveau réseau social à la mode. Spoil, pas pour longtemps

C’est un réseau social dont tout le monde parle, je ne vous cache pas que c’est actuellement le buzz et que ça ne va pas durer, je prends le pari, même si c’est l’avenir qui nous le dira. Le principe est le suivant, il s’agit de réunion avec des personnes, les gens échangent de façon vocale, rien à l’écrit. L’idée n’est pas si mauvaise et pour au moins deux raisons : pas d’enregistrement, pas de capture même si on sait qu’il y aura toujours un moyen de contourner le système, c’est un système qui est basé sur la voix et pas sur l’image, le texte ou la vidéo.

Il est certain que présenté de cette façon, ce n’est pas très alléchant mais deux arguments décisifs vont s’ajouter. Vous ne pouvez y accéder que sur invitation, certaines célébrités ont participé aux échanges. Cela veut dire et cela c’est déjà produit que vous pouvez croiser Drake, Oprah Winfrey, Elon Musk. Le réseau prend alors une autre dimension, et le fait de n’être reçu que sur invitation, donne encore plus la sensation de faire partie d’un club très privé, un privilégié de côtoyer les grands de ce monde.

Je pense que cela ne durera pas pour la simple et bonne raison que c’est chronophage. On se doute que Elon Musk malgré sa communication étrange, son omniprésence sur twitter où il fait la pluie et le beau temps ne pourra pas passer trop de temps dessus, car c’est un temps qui ne se partage pas.

Si aujourd’hui de plus en plus de jeunes fuient la voix, c’est que parler à quelqu’un les oblige à ne se consacrer qu’à cette tâche, il est en effet très difficile de se consacrer à autre chose que la conversation dans laquelle on est engagé, ou n’écouter que d’une oreille. Sur un réseau comme instagram, snapchat, ou même tiktok, tout est asynchrone, c’est à dire que vous regardez quand vous voulez, vous likez au moment que vous voulez, vous produisez un contenu pour lequel vous n’êtes pas obligé d’être présent.

Lorsque les « puissants » qui, on peut le penser, ont des journées bien remplies, se seront lassés de ses réunions privées qui ne leur apporte certainement pas grand-chose, à part l’opportunité d’être en contact avec de parfaits inconnus, se seront lassés du concept, il sera difficile pour le réseau de continuer à revendiquer son statut d’exceptionnel. On verra certainement alors une ouverture au grand public pour faire venir davantage de monde. Allez, on refait le point dans quelques mois.