Le mythe de la caverne

Le principe du mythe de la caverne est le suivant. Des hommes sont enchaînés dans une caverne, et ils voient sur le mur face à eux la projection des ombres du monde extérieur. Ne connaissant rien d’autre, ils sont persuadés que c’est le véritable monde sauf qu’en fait il ne s’agit que d’une projection. Un des hommes finit par s’évader, se rend compte que l’extérieur n’a rien à voir avec les projections sur le mur, il revient pour expliquer aux autres prisonniers que ce qu’ils voient n’est qu’une « illusion ».

Vous trouverez sur internet des tonnes d’interprétation, le contexte historique, les illusions que Platon voulait dénoncer car n’oublions pas que derrière chaque discours se cache une intention. Ce qui est intéressant c’est que Platon vit aux environs de 400 ans avant JC. Et pourtant cette histoire qui date de 2400 ans environ est parfaitement adaptable à nos jours. Remplacez les ombres par nos écrans truffés de fake news, le prisonnier par les lanceurs d’alertes et on réalise que Platon le philosophe grec n’est pas si loin de nous par la pensée. On notera que le mythe de la caverne a été utilisé au cinéma, Matrix par exemple, où les habitants vivent dans un monde virtuel alors qu’en fait ils sont asservis par les robots. Les exemples de ce type ne manquent pas dans la littérature ou au cinéma.

Si on peut trouver positif l’aspect intemporel de l’histoire, imaginer qu’un concept vieux de 2400 ans s’applique aujourd’hui, on ne peut que regretter que les hommes soient encore enchaînés dans une caverne à regarder des mensonges.