La pyramide de Ponzi

Le principe de la pyramide de Ponzi repose sur un produit miracle et pour pouvoir en bénéficier vous allez devoir donner de l’argent. Au bout d’un certain temps on vous propose un retour sur investissement particulièrement conséquent. S’il y a bien sûr l’imposition d’investir, vous allez devoir convaincre d’autres personnes d’investir à leur tour.

Le produit miracle n’existe pas, c’est une partie des sommes investies par les investisseurs d’après qui permettent de payer les investisseurs d’avant. Quand en bout de chaîne il n’y a plus d’investisseurs, la pyramide s’effondre. L’auteur de l’arnaque s’est enrichi sur l’ensemble des sommes apportées par les différents investisseurs. La vidéo des échos explique de façon claire et illustrée la mécanique de l’arnaque.

Si vous passez un peu de temps sur Youtube vous allez voir bon nombre de vidéos vous expliquant comment devenir millionnaire de façon très simple. Ici encore, il s’agit de payer des packs d’investissements, plus la mise est importante plus le retour sur investissement est important. De la même manière que pour la pyramide de Ponzi, on va demander à tout investisseur de devenir à son tour recruteur. Le Parisien dans une enquête décrypte le phénomène des « vendeurs de rêve ».

Comme toujours, il ne faut pas croire au père Noël, l’argent facile n’existe pas sans talent, sans intelligence, sans chance ou sans avoir du nez dans la spéculation. Les gens qui ont investi dans le Bitcoin à l’origine de sa création sont devenus millionnaires sans « effort ». Je mets le mot effort entre guillemets car il y a deux types de profil. Les gens qui ont acheté des Bitcoin car ils ont trouvé cela fun, des gens qui ont acheté du Bitcoin car ils croyaient dans l’avenir des monnaies électroniques. Dans un cas comme dans l’autre, il s’agissait de précurseurs, des gens intéressés, à la pointe des technologies, suffisamment pour connaître l’existence même de ces monnaies. Comme quoi, rester curieux, ça peut rapporter gros !