« Tués par Google », le site qui référence les services que Google arrête

Google c’est Youtube, Gmail, Google Drive mais aussi 255 services qui ont été fermés par la société au moment où j’écris ces lignes. On peut bien sûr s’interroger sur la démarche de la personne qui tient le site, sachant qu’on a plutôt tendance à parler de ce qui est en fonctionnement plutôt que de ce qui ne fonctionne plus. Justement, 255 services c’est considérable, et c’est un juste rappel que de créer un site pour se souvenir que Google ferme très régulièrement des services qu’ils soient utilisés ou non.

Sans tomber dans une méfiance systématique vis à vis du géant de l’informatique, il est bon de ne pas réaliser une stratégie totale sur ses services. À l’heure actuelle, beaucoup d’analystes s’interrogent sur le devenir de Stadia le service de jeux de Google en ligne. De là à acheter une PS5, une Xbox ou une Switch, il n’y a qu’un pas à faire !

Le site killed by Google.