Diogène et le syndrome de Diogène

Diogène est un philosophe grec de l’école du cynisme qui aurait vécu 400 ans avant Jésus Christ. On noter que le mot chien et cynisme ont la même racine grecque, kunos, qui veut dire chien en grec car Diogène vivait plus ou moins comme un chien. La légende raconte qu’il vivait dans un tonneau, de façon simple, une façon de s’opposer aux privilèges de certaines classes. Les deux anecdotes les plus célèbres, sont :

  • ôte-toi de mon soleil, phrase qu’il aurait dit à Alexandre le grand venu lui demander s’il avait besoin de quelque chose.
  • sa recherche d’un homme juste dans les rues d’Athènes avec une lanterne.

On va de nos jours appeler syndrome de Diogène, des gens qui vivent dans des conditions de saleté extrême, et qui vont avoir tendance à une accumulation d’objets ou de déchets. Ces gens vivent dans le déni le plus complet, et ne réalisent pas les conditions dans lesquelles ils vivent. Souvent en lien avec un traumatisme de l’enfance, l’accumulation d’objets ou de déchets est une forme de rempart de protection qu’ils dressent contre le monde extérieur.

Le documentaire ci-dessous illustre de façon concrète le syndrome, ce n’est pas parce que vous avez vingt paires de sneakers à la maison que vous êtes malade, peut-être un peu acheteur compulsif mais on évoque ici un cas extrême.