C’est quoi un serveur DNS ?

Le réseau Internet c’est tout simplement l’ensemble des machines connectées entre elles. Pour repérer une machine sur le réseau, elle possède une adresse IP de la forme 101.102.103.104. Une site internet ou un site web c’est tout simplement un ensemble de pages qui sont stockées sur un ordinateur. Concrètement, le site restez-curieux.ovh est stocké sur un ordinateur qui a l’adresse IP 109.234.160.19. Seulement lorsqu’on veut aller sur restez-curieux, on ne tape pas le 109.234.160.19 mais on tape restez-curieux.ovh.

Le lien entre restez-curieux.ovh et 109.234.160.19 est assuré par ce qu’on appelle un serveur DNS. Ces serveurs sont propres à votre fournisseur d’accès internet. Un serveur DNS chez free, un serveur DNS chez SFR et ainsi de suite, sachant que leur travail est le même c’est à dire que si vous tapez restez-curieux.ovh chez Free, SFR ou Orange, les serveurs vous dirigeront vers restez-curieux.ovh … quand tout va bien.

Il est arrivé par exemple que pendant quelques heures, les clients de Orange ne puissent pas accéder à des sites internet mais pas tous. Il s’agissait du serveur DNS qui était dysfonctionnel. En changeant de serveur DNS, en prenant celui de Google par exemple, on pouvait accéder à nouveau au site.

Le fait de ne pas pouvoir accéder à un site lorsque le serveur DNS est cassé, c’est un accident mais ce n’est pas toujours le cas. Certains pays pratiquent la censure en jouant sur les serveurs DNS. Par exemple, dans certains états si vous tapez facebook.com, le serveur DNS au lieu de vous envoyer vers le site de Facebook vous enverra vers une page vide ou vers une page vous avertissant que vous tentez d’aller vers un site illégal. C’est ainsi que pour échapper à la censure, des internautes utilisent TOR ou un VPN en sachant qu’ils risquent leur vie ou la prison s’ils se font prendre par les autorités.

En France, les magistrats peuvent demander aux fournisseurs d’accès Internet (Free, SFR, Bouygues etc …), de rediriger les DNS d’un site vers une page vide. C’est le cas notamment pour des sites de téléchargements pirates comme zone de téléchargement ou the piratebay.