Les parents vont devoir remplir le livret scolaire de leur enfant

Il s’agit d’une fake news qui a circulé au sein de l’éducation nationale et qui pourtant malgré son caractère grossier a fait réagir de nombreux parents qui y ont cru. Grossier pour trois raisons :

  • Paris le 1er avril mis en évidence
  • Jamais les parents ne seront amenés à évaluer leurs propres enfants.
  • La signature de « Jean-Marie Blanquer » et pas « Jean-Michel » montre qu’il s’agit d’un faux sans l’ombre d’un doute.

Seulement, dans un contexte de tension, avec des parents qui sont à cran entre un climat anxiogène lié au virus, leur propre situation qui peut être du télétravail et la gestion de leurs enfants avec l’école à domicile, les gens sont tendus et on tendance à prendre tout au premier degré.

Dans ce contexte de premier avril, de nombreux sites ont fait le choix de ne pas maintenir la tradition, dans cette période où l’on voit circuler de trop nombreuses fake news, les gens ont besoin d’informations vérifiées.